La gestion du distributeur automatique

Qu’est-ce que l’autogestion ?

Dans le cas d’une autogestion, l’entreprise peut acheter ou louer son distributeur automatique. Elle fixe librement les prix mais se charge aussi de l’approvisionner et d’en assurer le fonctionnement. Ces contraintes lui permettent toutefois de récupérer les recettes du distributeur et au final, d’amortir l’achat ou le coût de la location :
[table id=1 /]

Qu’est-ce que la gestion totale d’un distributeur automatique ?

La gestion totale d’un distributeur automatique est externalisée. Il existe dans ce cas deux modalités d’acquisition :

  • La location de la machine à un organisme de leasing ou à un fournisseur : l’entreprise délègue la gestion de l’appareil à un prestataire mais récupère les recettes,
  • Le dépôt gratuit par le prestataire : celui-ci met gratuitement les distributeurs à disposition, en assure la gestion et récupère les bénéfices.

La gestion totale du distributeur automatique est avantageuse mais ne convient pas dans tous les cas de figures :
[table id=2 /]

Pour conclure

Au final, quel mode de gestion faut-il adopter de préférence ? Ce tableau comparatif sur les modes de gestion d’un distributeur automatique vous permettra d’y voir plus clair :
[table id=3 /]

Gestion Tags : , , , , , , , .

Comments are closed.