Le distributeur automatique d’occasion

Si une entreprise désire installer un distributeur automatique, elle peut envisager de l’acquérir d’occasion. Vu le prix d’achat relativement élevé pour un modèle neuf, cette alternative permet surtout de réduire le montant nécessaire pour amortir l’appareil. Découvrez pourquoi choisir un distributeur automatique d’occasion.

Deux modalités d’acquisition

L'occasion de louer un distributeurL’entreprise a deux moyens pour acheter un distributeur automatique d’occasion. Soit elle recherche sur le marché un modèle seconde main correspondant à ses attentes, soit elle l’achète après une certaine période d’utilisation. Dans le deuxième cas, il s’agit généralement d’un choix fait au terme d’une location ou d’un leasing. Exemple : une société loue durant trois ans un distributeur de boissons à un organisme de leasing. Au terme de cette période, l’appareil s’avère fiable mais l’entreprise ne désire plus passer par une location. Elle peut alors acheter le distributeur automatique en occasion : le montant est négocié avec le propriétaire du distributeur, c’est-à-dire l’organisme de leasing.

Pourquoi choisir un distributeur automatique d’occasion ?

Un distributeur automatique d’occasion permet avant tout à une entreprise :

  • D’obtenir un ou plusieurs distributeurs pour un coût inférieur à un modèle neuf,
  • De devenir propriétaire de la machine et indépendante d’un organisme de location,
  • De proposer des boissons avec un faible coût et de manière provisoire – en attendant l’octroi d’un budget supplémentaire, par exemple.
  • De choisir un modèle d’une plus grande capacité pour un budget inchangé,

Ainsi l’entreprise doit-elle se poser les questions suivantes : quel est le budget maximal à allouer pour l’acquisition d’un distributeur automatique d’occasion ? Quel est le nombre approximatif d’employés ­– ou de clients – qui utiliseront l’appareil ? Exemple : une société peut débloquer 2.000 euros pour un distributeur de boissons chaudes et compte 50 employés. À ce prix, elle peut obtenir une machine à café neuve mais basique (peu de choix possibles, 150 gobelets max.). Si l’entreprise désire acheter une machine pour ses 50 salariés, elle peut trouver, à budget égal, un modèle plus grand et plus abouti sur le marché d’occasion.

Les conséquences de l’achat d’un distributeur d’occasion

Si elle devient propriétaire d’un distributeur automatique d’occasion, l’entreprise devra gérer elle-même l’approvisionnement, l’entretien et la maintenance. C’est une tâche relativement contraignante pour les grandes entreprises possédant plusieurs distributeurs. Un achat de distributeur automatique d’occasion entraîne quelques conséquences supplémentaires :

  • Aucune garantie sur l’appareil en cas de problème
  • Une durée de vie plus limitée
  • Une fiabilité aléatoire selon le fabricant et selon l’usage antérieur
  • Un coût énergétique pouvant augmenter au fil des années.
A savoir
Il serait peu judicieux d’acheter un distributeur automatique d’occasion pour des snacks ou des en-cas. Il est difficile d’en assumer la gestion, pour des questions de livraison, mais surtout au vu des règlementations en la matière – date de péremption et respect d’une éventuelle chaîne du froid. Il est vivement conseillé de confier cette gestion à un professionnel, ce qui exclut en principe l’achat du distributeur. Pour des en-cas, préférez donc les formules de location ou de dépôt gratuit.
Avantages Tags : , , , , , , , , .

Comments are closed.