Distributeur de café : quel prix ?

Le prix en fonction du nombre de consommateurs du distributeur de caféMachine à café professionnelle

L’entreprise doit avant tout déterminer le nombre moyen de gobelets qui partiront chaque jour du distributeur de café : cela déterminera non seulement le type de machine louée ou achetée (de 150 à 2.000 gobelets), mais également le prix du café ou de la boisson. Pour cela, il peut être aussi judicieux d’effectuer un rapide « sondage » parmi le personnel. Combien de personnes prennent-elles un café ? Achètent-elles en moyenne un ou deux cafés par jour ? Pour évaluer le coût de votre machine – sur un mois par exemple –, prenez en compte :

  • Le coût mensuel de la location ou de l’achat du distributeur de café– dans ce dernier cas, divisez par exemple le prix d’achat par la durée de vie estimée de la machine,
  • La consommation en eau de la machine– une grande quantité d’eau est en effet nécessaire pour les boissons chaudes,
  • La consommation en électricité (kWh) totale – en mode utilisation et stand-by – du distributeur de café,
  • Le coût éventuel de maintenance, la livraison et/ou les gobelets.

Pour les entreprises moyennes ou de grandes tailles, il est rare que le prix dépasse 0,50 € pour un café ou une autre boisson chaude. Dans les petites sociétés, le prix est parfois plus élevé mais le distributeur de café doit rester abordable : pour cela, il y est plus facile de sonder les employés adeptes d’une boisson chaude.

Le prix en fonction des valeurs de l’entreprise

La rentabilité d’un distributeur de café est certes primordiale, mais elle ne doit pas être le seul facteur pour établir les tarifs. Ainsi, le prix d’achat d’une boisson en entreprise peut-il refléter la philosophie générale de celle-ci. Les employés-consommateurs restent conscients qu’une société fixant des prix élevés pour un café vise avant tout la rentabilité ou le profit.

De même, des prix très accessibles donnent l’image d’un investissement davantage axé sur la considération du personnel. Certaines grandes entreprises intègrent même la totalité des coûts de leurs distributeurs de café dans leur budget, en proposant gratuitement les boissons chaudes. Au final, une entreprise peut donc revoir à la baisse le prix idéal si elle désire véhiculer une image plus positive auprès du personnel.

A savoir
Durant les périodes de présences dans les locaux, le taux d’utilisation d’un distributeur de café et de boissons chaudes plus généralement est d’environ de 5 %. Lorsqu’elle n’est pas utilisée, une machine à café peut se mettre en mode « stand-by », contrairement aux distributeurs de boissons fraîches qui doivent, évidemment, rester allumés 24h sur 24. Quand une machine à café professionnelle est en mode « stand-by », les pertes sont de l’ordre de 5 % de la puissance installée (sources : Novem).
Gestion Tags : , , , , , , , .

Comments are closed.